WARNING: you may have been the target of an attempt to misrepresent the content of this site. We detected that the site was wrapped in an IFRAME, which means that someone else, not associated with EOS Canada, attempted to show you their content combined in some way with ours, possibly to make you believe they are associated with EOS Canada. We are not associated with, and do not endorse, any organization attempting to do this.

Média

Qu’est-ce que EOS Canada?

EOS Canada est un producteur de blocs pour le réseau de la blockchain EOS ayant son siège social à Montréal, Québec. Sa candidature comme producteur de blocs pour le réseau EOS fut formellement annoncée le 14 avril 2018.

EOS Canada a été bâti avec le support de la plateforme de lancement d’entreprises Montréalaise Diagram Ventures. Les cofondateurs et les employés détiennent la majorité de l'actionnariat de la compagnie, alors que Diagram détient plus de 10%. Les cofondateurs sont Marc-Antoine Ross, Alexandre Bourget et Mathieu Boulianne et le président exécutif du conseil d’EOS Canada est le Dr. Richard Reiner.

Depuis le lancement du réseau principal EOS le 14 juin 2018, EOS Canada a constamment été élu par la communauté globale des détenteurs de jetons EOS dans le top 21 des producteurs de blocs. Pour voir notre position actuelle, vous pouvez visiter l’explorateur de blocs eosq.

EOS Canada n'a aucun lien contractuel, légal, ni relation privilégiée avec la société Block.one qui développe le logiciel EOS.IO. L'entreprise n'en est pas une franchise ni une société affiliée. EOS Canada a une relation de « collaboration compétitive » avec les autres producteurs de blocs du réseau principal EOS et est des utilisateurs du logiciel libre et à code source ouvert que Block.one a rendu disponible au public.

EOS Canada produit constamment du contenu éducatif dans différents formats et langues, et publié sur de nombreuses plates-formes :

EOS Canada met au point des outils uniques de développement, de test et de production pour permettre aux développeurs et aux entreprises d’adopter la technologie blockchain afin de créer un monde décentralisé et en faire bénéficier toute la communauté :

  • eos-go : la première boîte à outils complète pour interagir avec la blockchain EOS.IO dans le langage Go
  • eos-bios : permet le lancement en quelques secondes de clones du réseau principal EOS et d’environnements de développement
  • eosc : outil en ligne de commande multi-plate-forme pour interagir avec une blockchain EOS.IO
  • eosio.forum : le premier forum pour EOS, un système simple de messagerie et de référendum pour aider la communauté à mieux communiquer sur la chaîne
  • eos BP tools (eos-blocksigner et eos-claimer) : outils libres et à code source ouvert pour aider les producteurs de blocs dans leurs opérations quotidiennes
  • eosq : explorateur de blocs EOS permettant aux développeurs dApp de prochaine génération de tirer parti des analyses de données

Qu'est ce que EOS ?

EOS est la première plate-forme conçue pour l’évolutivité qui permettra l’adoption généralisée de la blockchain - offrant une vitesse et des performances de niveau entreprise à ses utilisateurs et aux applications qui la développent.

« EOS est basé sur le logiciel EOSIO qui introduit une architecture blockchain conçue pour permettre l’évolutivité verticale et horizontale des applications décentralisées. Cet objectif est atteint grâce à une structure de type système d'exploitation sur laquelle des applications peuvent être créées. Le logiciel fournit des comptes, une authentification, des bases de données, une communication asynchrone et la planification d'applications sur plusieurs cœurs et/ou clusters de CPU. La technologie qui en résulte est une architecture de blockchain qui a le potentiel d'évoluer vers des millions de transactions par seconde, d'éliminer les frais d’utilisation et de permettre un déploiement rapide et facile des applications décentralisées. Pour plus d'informations, consultez le livre blanc technique EOS.IO. » (Source : FAQ 1 EOS.IO)

« Vous pouvez considérer les jetons EOS comme un bien commun numérique : dans ce modèle, les jetons EOS représentent la propriété de biens immobiliers fongibles numériques. C'est une ressource rare qui non seulement confère aux propriétaires des droits de gouvernance (via un vote délégué sur la chaîne), mais peut également être utilisée par le propriétaire pour accéder aux ressources du réseau ou être louée en toute confiance à d'autres. » (Source : Multicoin Capital)

Quel est le rôle de Block.one ?

Block.one est le développeur du logiciel open source EOS.IO. Son directeur de la technologie, Dan Larimer, a précédemment créé la plate-forme de services financiers basée sur la blockchain BitShares ainsi que Steemit, une plateforme de publication basée sur la cryptomonnaie. Chacun s’appuyait sur un nouveau protocole de consensus appelé « preuve d’enjeu déléguée » (Delegated Proof of Stake / DPoS), que Larimer utilise également avec EOS.IO (Source : MIT Technology Review).

« [Block.one (la "Société")] ne configurera et/ou ne lancera aucune plate-forme de blockchain publique adoptant le logiciel libre EOS.IO (la "plate-forme EOS") à quelque fin que ce soit ; tout lancement et toute mise en œuvre de la plate-forme EOS peuvent être effectués par des tiers non liés à la société ; les tiers qui lancent la plate-forme EOS peuvent supprimer, modifier ou compléter le logiciel EOS.IO avant, pendant ou après le lancement de la plate-forme EOS ; la société n'aura aucun contrôle sur le moment, comment ou si le logiciel EOS.IO est adopté ou mis en œuvre, ni comment, quand ou si la plate-forme EOS est lancée. » (Source : EOS Token Purchase Agreement)

« Block.one ne peut pas offrir un support gratuit à toutes les chaînes potentielles qui peuvent être lancées; Nous ne pouvons pas non plus être responsables des bogues ou des correctifs non appliqués. Toutes les chaînes communautaires sont des services offerts par les membres de la communauté à d'autres membres de la communauté et non la responsabilité de Block.one. Block.one peut fournir des services de support payant aux entreprises et aux particuliers qui ont besoin d’une assistance pour le développement et la configuration de leur chaîne. » (Source : FAQ 11 EOS.IO)

« Le logiciel EOSIO est fourni « tel quel », sans garantie d'aucune sorte, expresse ou implicite. Si quelqu'un choisit d'adopter et de déployer le logiciel, il assume l'entière responsabilité de la mise à jour et de la mise à niveau du logiciel, selon les besoins, afin de servir leur cas d'utilisation. Block.one continuera à améliorer le logiciel de référence EOSIO. Dans ce processus, nous pouvons trouver et corriger des bogues dans notre propre calendrier. Chaque communauté de blockchain basée sur EOSIO doit examiner, fusionner et implémenter une stratégie de mise à niveau. » (Source : FAQ 13 EOS.IO)

Pour soutenir le développement de l'écosystème EOS, Block.one a investi dans différents fonds (Source : Multicoin Capital) :

  • Fonds de 50 M$ en collaboration avec Tomorrow Blockchain Opportunities
  • Fonds de 325 M$ géré par Galaxy Digital de Mike Novogratz
  • Fonds de 100 M$ avec FinLab AG
  • Fonds de 200 M$ pour l'Asie, appelé EOS Global

« Les fonds de Block.one et de EOS VC ne fournissent aucun financement aux producteurs de blocs ("PB") et n'envisagent pas de le faire à l'avenir. En outre, Block.one n’a pas l’intention d’engager des PB en tant que consultants ou sous-traitants indépendants, et ne permet pas non plus à sa direction ou à ses employés d’agir en tant que PB ou en tant que conseiller de quelque PB. » (Source : Block.one)

Quel est le rôle d'un producteur de blocs ?

Depuis le lancement du réseau principal EOS, les producteurs de blocs sont les entités décentralisées qui sont votées par les détenteurs de jetons pour gérer le réseau EOS.

En déléguant la responsabilité du traitement des transactions à 21 producteurs de blocs et à plus de 40 producteurs de blocs en attente, le système EOS constitue une alternative beaucoup plus rapide et efficace aux autres technologies de blockchain comme Ethereum. Le réseau principal EOS est déjà capable de réaliser des milliers de transactions par seconde, contre seulement 15 par seconde pour Ethereum (Source : MIT Technology Review).

Les producteurs de blocs produisent les blocs de la blockchain EOS et gagnent des jetons EOS via un système inflationniste (inflation de 1% par an à l'heure actuelle). Parce qu'ils s'appuient sur les votes qu'ils reçoivent des détenteurs de jetons, les producteurs de blocs sont incités à réinvestir pour soutenir la croissance de l'infrastructure, un meilleur support communautaire et financier, ainsi qu'une meilleure formation sur le réseau EOS et les applications EOS (Source : Crypto Currency News).

Qui choisit les producteurs de blocs et quel est le rôle de Block.one dans leur sélection ?

Comme EOS s'exécute sur la preuve d’enjeu déléguée (Delegated Proof of Stake / DPoS), ceux qui détiennent des jetons du réseau sont en mesure de voter pour élire les producteurs de blocs via un système de vote par approbation continue. Les votes sont pondérés par le poids de l'électeur et les candidats producteurs de blocs qui reçoivent le plus de votes sont ceux qui sont autorisés à produire des blocs. Les utilisateurs peuvent également déléguer leur pouvoir de vote à un mandataire qui peut voter en leur nom. Le DPoS est une démocratie liquide et représentative au suffrage universel. Le DPoS peut également être considéré comme une version numérique formalisée d'une hiérarchie organisationnelle traditionnelle qui fonctionne de manière totalement transparente (Source : Multicoin Capital).

Tout le monde peut choisir de participer à la production de blocs et avoir la possibilité de produire des blocs, à condition de pouvoir convaincre les détenteurs de jetons de voter pour eux. Aujourd'hui, plus de 400 entités sont répertoriées en tant que producteurs de blocs candidats sur eosq.

En tant que détenteur de 10% de l’allocation initiale de jeton EOS, Block.one a récemment annoncé qu’il exercerait éventuellement son droit de vote, mais pas avant qu’il ne représente qu’une minorité du total des votes (Sources : Communiqué de presse de Block.one, Tweet du PDG de Block.one).

Le consensus EOS (Delegated Proof-of-Stake) vs le minage traditionnel (proof-of-work) ?

« La preuve de travail, plus connu sous le nom anglais de Proof of Work (PoW) est une donnée coûteuse et longue à produire, mais facile à vérifier par les autres. Le mécanisme de PoW du Bitcoin est si coûteux qu'il consomme la même quantité d'électricité pour alimenter un pays comme la Suisse dans une année entière. EOS ouvre la voie pour résoudre ce problème. EOS utilise le mécanisme de la preuve d’enjeu déléguée, ou Delegated Proof of Stake (DPoS). Dans ce système, un jeton = un vote pour sélectionner un certain nombre de délégués (appelés producteurs de blocs). Seuls les producteurs de blocs élus seront autorisés à produire des blocs et à être récompensés par le réseau. Le droit de vote dans ce cas équivaut au nombre de jetons que les électeurs détiennent. » (Source : Forbes)

« La preuve d’enjeu déléguée (DPoS) distribue la production de blocs dans les mains d’un certain nombre d’entités connues et semi-fixées afin d’atteindre une capacité de traitement supérieure et plus évolutive que celle des plateformes à preuve du travail (PoW) ou d’autres blockchains à preuve d’enjeu (PoS) » (Source : Multicoin Capital)